Incendies en Australie : Symptôme du réchauffement climatique

L’Australie est frappé depuis plusieurs mois par de nombreux incendies, une catastrophe aussi bien pour la faune que pour la flore, 500 millions d’animaux ont été tués dont 24 humains qui ont malheureusement perdu la vie, 5 millions d’hectares sont partis en fumée.

Cette tragédie trouve son caractère exceptionnel par l’intensité et la précocité des feux qui ont débutés dès septembre cette année. Le premier ministre Australie est visé comme responsable de cette catastrophe, notamment à cause de ses décisions privilégiant le secteur du charbon pour ses rendements intéressant que la lutte contre le réchauffement climatique.

Puisque oui, ici le réchauffement climatique est bel et bien en cause. En effet, les températures ont atteint des records sur l’île, jusqu’à 45°C, la sécheresse et des vents soufflant en rafales d’est en ouest n’arrangeant rien.

Nous l’avions déjà dit sur ce site, les montées des températures pourraient être une cause de l’effondrement. En effet, des populations sont amenés à à être déplacées, la faune est en danger etc, ce qu’on constate largement en Australie avec le bilan tragique des victimes.

Croyant ou pas, je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec l’apocalypse de Saint Jean, car comme vous le savez, ici, on n’aborde l’effondrement sous tous les angles possibles, scientifiques comme spirituels. En effet, dans son texte Saint Jean nous décrit la fin du monde par étape, et la première dit ceci :

Trompette 1 : « il y eut de la grêle et du feu mêlés de sang, qui tombèrent sur la terre; et le tiers de la terre fût brûlé, et le tiers des arbres fût brûlé, et toute l’herbe verte fut brûlée. »

Sachant que l’Afrique et l’Amazonie ont aussi été extrèmement touchés par de grands feux en 2019…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.