La montée des températures comme cause principale d’un effondrement ?

On en parle souvent sur ce site, le dérèglement climatique, la montée des températures, dont fait le bilan le rapport GIEC est gravissime et ne fait aucun doute, il est indispensable de freiner/stopper radicalement cette montée. Faisons un petit bilan.

Température de la planète : Etat des lieux

températures moyennes mondiales depuis 1880

Si on regarde les température de ces dernières décennies à la surface du globe, on voit clairement que ça augmente de plus en plus. Pour les océans ça chauffe aussi sans grande surprise. Pour mieux visualiser : ICI

Il est possible qu’à l’avenir le réchauffement climatique provoquera des épisodes de froid polaire en France et en Europe. En effet le réchauffement perturbe le gulf stream qui sépare les masses d’air froid de l’Artique et du Pôle Nord de l’air plus chaud de l’hémisphère nord.

La fonte des glaciers et des glaces

Vous savez quoi ? La glace au soleil ça fond. Ouai ouai de rien.

Vous avez vu l’Etat du Groenland ces derniers temps ? 2 milliards de tonnes de glace en moins le 13 juin. 40% de la surface du Groenland a perdu de la glace, attention ça ne signifie pas que 40% de la glace du Groenland a fondu. Sinon bon nombre de pays auraient actuellement les pieds dans l’eau. Cette fonte reste tout de même précoce et inhabituelle, la cause étant sans surprise la hausse des températures.

Le soucis c’est que plus les glaces fondent plus elles ont du mal à se reconstituer, plus la glace est jeune et donc moins résistante et donc fondera plus facilement. Tu vois le genre de cercle vicieux ? Mais attends c’est pas fini, la surface blanche (=glace) ça réfléchit la lumière (ouai revois des cours de 4ème si tu t’en souviens pas), si celle ci n’est plus là, ben c’est l’océan qui absorbera l’énergie solaire et donc il sera encore plus réchauffé. Plus les températures des océans montent plus l’écosystème est perturbé. AHAH Génial.

Grossomodo en 50 ans le niveau des océans s’est élevé de 10 centimètres et apparemment ça va continuer de pire en pire… Selon la NASA une montée dans les 100 à 200 ans d’au moins un mètre serait à prévoir. Mais ne n’est pas la fonte des glaciers de mer qui provoque cela, mais la fonte des glaciers des montagnes et des calottes polaires car un glaçon dans l’eau qui fond ne fait pas monter le volume d’eau. Pour info, la mort des glaciers des Pyrénées est programmée… plus tôt que prévu, en effet, d’ici à 2040, les derniers vestiges de l’ère glaciaire auront disparu du massif.

Concrètement, 10 000 à 20 000 îles pourraient disparaître totalement au cours du siècle, les habitants de l’atoll de Bikini, dans le Pacifique, ont ainsi réclamé l’asile climatique aux Etats-Unis. De nombreuses grandes villes construites sous le niveau de la mer pourraient être envahies par les eaux. C’est notamment le cas de Miami, New York, Tokyo, Singapour, Amsterdam ou encore Rotterdam.

Catastrophes naturelles

On le constate déjà, à l’échelle internationale de plus en plus de catastrophes naturelles : ouragans, cyclones et sont selon les spécialistes une des conséquences directes du réchauffement climatique. Les feux de forêt se multiplient aussi pour les mêmes raisons.

Des déplacements de populations

L’Onu prédit 250 millions de déplacés dans le monde en 2050, en vrai ça semble impossible à gérer dans le calme, faut pas rêver.

Recrudescence des maladies

Plus il fait chaud, plus il y a de moustiques et qui dit moustiques dit paludisme ! Les maladies diarrhéiques, le plus souvent provoquées par la contamination de l’eau, pourraient  grimper quant à elles de 10% dans les 15 prochaines années. Près de 529 000 adultes qui pourraient perdre la vie en 2050 à cause de maladies dues au réchauffement climatique.

La faune déjà en danger

Une espèce sur 6 pourrait disparaître si rien ne change. La 6eextinction animale de masse a débuté, cela ne s’était pas produit depuis 66 millions d’années.

La grande barrière de corail est menacée à cause de l’augmentation de la température de l’eau et l’acidification des océans. C’est 1 500 espèces de poissons et 4 000 espèces de mollusques qui risquent de perdre la vie. La moitié a déjà disparu en 27 ans !

Une piste pour réduire cette hausse ?

Alors par exemple diminuer la consommation de viande, voir l’arrêter hein. Les végétariens se portent très bien, inspirez vous ! Car oui, on ne peut le nier les 330 millions de tonnes de viande produites dans le monde ont un impact majeur sur l’élévation des températures et que nous n’avons jamais consommé autant qu’aujourd’hui.

Notre politique gouvernementale n’est pas peut être pas en marche vers l’écologie mais pour l’effondrement de notre écosystème ça ne fait aucun doute.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.