La suite du monde

Il y a ceux qui anticipent « l’après effondrement », afin d’être au mieux possible préparé à un mode de vie plus autonome et collaboratif.

Vous pouvez retrouver un reportage sur le sujet ci dessous à partir de 1:33 min:

« La suite du monde » considère à juste titre, que l’effondrement est déjà en cours, leur but est d’acquérir des terres et des biens immobiliers pour y développer des projets liés à l’habitat, la production agricole, l’énergie, l’organisation communaliste etc. Le but étant d’avoir de plus en plus de territoires, de ressources, et d’individus plus autonomes qu’à présent. Envie de les rejoindre ? Cela se passe ICI.

En fait, c’est rien de bien nouveau, disons que c’est une vie à la campagne améliorée au niveau énergétique et communautaire, ce qui est déjà pas mal et surement la meilleure chose à faire au vu du futur que l’on peut imaginer. C’est surtout pour de vrais urbains que le mode de vie peut paraître radicalement différent de l’actuel.

Je pense personnellement que c’est une très bonne idée, de toute façon face à l’effondrement, il n’y a rien de pire que de ne rien faire. Par contre, plus la chute va être rude, moins je pense qu’ils pourront bénéficier de ce qu’ils auront réussi à créer. En effet, beaucoup vont surement vouloir en profiter, se servir. Après là, c’est sans nul doute, mon coté pessimiste qui parle, tout dépend comment nous parviendrons à gérer l’exode urbain et les migrations massives d’autres pays dues au manque d’eau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.