La série L’EFFONDREMENT

Découvrez la série sur l’effondrement réalisé par Les parasites.

J+2 : Dans un supermarché, en plein problème d’approvisionnement, Omar tente de répondre à toutes les demandes des clients. Soudain, sa copine débarque pour lui demander de tout plaquer et de fuir la ville avec elle en prenant un maximum de provisions, avant qu’il ne soit trop tard…

J+5 : En pleine pénurie d’essence, une famille, propriétaire d’une station service, profite de la situation pour constituer un stock de vivres.

J+6 : Un homme très fortuné a souscrit à une assurance en cas de problème dans le pays. Mais le plan d’évacuation s’active plus tôt que ce qu’il aurait pu imaginer. Il n’a que 15 minutes pour rejoindre un avion qui l’amènera dans un endroit en sécurité.

J+25 : D’anciens citadins, migrant vers les campagnes, débarquent dans un hameau où les gens parviennent encore à subsister à leurs besoins. Les capacités d’accueil étant limitées, vont-ils être accueillis ?

J+45 : Aidé par des dizaines de volontaires, un ex-ingénieur nucléaire se bat contre le temps pour continuer de refroidir les anciens combustibles nucléaires d’une centrale.

J+50 : Un aide-soignant refuse d’abandonner les pensionnaires d’une maison de retraite jusqu’au jour où toutes les provisions qu’il avait accumulé lui sont volées.

J+170 : Parcourant les océans avec son voilier, une femme est à la recherche d’une île high-tech autosuffisante, conçue par et pour des ultra-riches.

J-5 : Avant l’effondrement, un scientifique et des militants écologistes interrompent en plein direct une émission TV à succès, afin d’y délivrer leur message et confronter la ministre de l’Ecologie à ses responsabilités.

L’intégralité de la série est disponible sur CANAL+ : https://www.canalplus.com/series/l-effondrement

N’hésitez pas à regarder les autres vidéos des parasites, leurs courts métrages invitent à une réflexion très intéressante sur notre société.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.