Où habiter en 2050 pour avoir de l’eau ?

Si l’effondrement a bien lieu dans les prochaines années, nous allons sérieusement manquer de ressources, l’eau étant une première d’entre elles.

Sachant qu’on ne peut pas vivre plus de deux trois jours sans eau, cette ressource est sans doute la plus vitale après l’air. Vous pouvez donc être amené à vous poser la question : Où faudrait-il vivre pour être le moins possible confronter à un problème de manque d’eau ?

Sur ce site il est possible de visualiser sur une carte les lieux qui seront très certainement les plus à risques et où il y aurait le moins de problèmes comme le montre cette carte :

En rouge c’est là où le risque sera le plus élevé, en jaune pâle là où le risque serait peu élevé.

Les pays en voie de développement seront donc les plus touchés par le problème, d’ailleurs le problème se pose déjà pour bon nombre d’entre eux, évidement oui le réchauffement climatique y est pour quelque chose, mais il s’agit aussi de régions naturellement chaudes avec des pluies plus rares à cause de leurs situations géographiques.

Si nous pensons un peu à notre situation européenne on pourrait se croire relativement à l’abris, sauf que nous oublions un détail, les gens ne vont pas rester tranquillement dans leur pays à crever de soif… On serait les premiers à se bouger les miches pour aller vivre là où il y a de l’eau ! Par conséquent, de grandes migrations devraient apparaître en Amérique, dans l’Europe de l’Ouest et dans le Nord de l’Asie. Si l’équivalent de deux continents viennent s’empiler sur les autres, clairement ça ne pourra pas fonctionner en toute sérénité. Le problème ne sera plus uniquement l’eau, mais aussi la nourriture, l’habitat… On devra partager et il y aura trop peu, puisqu’il est difficile de croire que les Etats vont anticiper cela, puisque même aujourd’hui il ne font quasiment rien quand il faut agir concrètement pour l’environnement. Bref vous l’aurez compris, le risque de guerre civile ne pourra qu’être croissant.

Grossomodo il fera bon vivre nulle part. SUPER.

Et pour ceux qui douterait que la situation est déjà alarmante, je vous invite à regarder le petit reportage ci dessous :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.